Contact
Informations légales

Coopération personnelle

Dialogue d’égal à égal

Dans de nombreuses parties du monde, des femmes et des hommes vivent toujours sans aucune possibilité de s’instruire, dans des logements privés d’eau et sans services médicaux de base. Notre objectif est de promouvoir une coopération personnelle prête à relever ces défis par le biais du dialogue interculturel. En effet, nous pensons que chaque être humain possède en lui la force de s’aider par lui-même. Pour cela, une impulsion externe peut parfois beaucoup simplifier les choses.

La rencontre avec les femmes et les hommes sur place afin de se familiariser avec leurs besoins et leur vie quotidienne constitue la base nécessaire pour définir une coopération personnelle réussie. Un dialogue constructif face-à-face permet d’ouvrir de nouvelles voies pour trouver des solutions aux problèmes posés et aux défis à relever. Pour la mise en œuvre de ce processus, des coopérants au service de projet de développement disposent de compétences qualifiées, de l’expérience professionnelle et, surtout, sont capables de mettre sur pied des mesures de développement pour les personnes sur place – les partenaires se partageant la responsabilité du travail effectué.

Le travail des coopérants complète de manière judicieuse les autres moyens utilisés par la coopération pour le développement. Ils réalisent notamment les tâches suivantes :

  • Suivi de la mise sur pied de la coopération avec les œuvres d’aide et les promoteurs de projets locaux, tant sur le plan professionnel qu’institutionnel
  • Analyse et amélioration des structures organisationnelles existantes
  • Exécution de mesures de formation continue et de qualification du personnel local
  • Renforcement du dialogue entre les organisations d’aide et les promoteurs de projets

Par ailleurs, l’AGEH recrute chaque année environ 20 % de ses coopérants pour le Service civil pour la Paix. Ce programme du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement soutient des œuvres ecclésiastiques et d’autres organisations de la société civile en mettant à leur disposition des personnes qui contribuent de manière majeure à la promotion de la paix civile.